Newsletter du 27 novembre 2019

CIVIX News

Salut! Voici ce que tu dois savoir pour la semaine passée en 3:43 minutes

Voici la newsletter de CIVIX News. Ton moyen simple de comprendre l'actualité politique en Belgique. 📰

En bref :
- Qu'est-ce que le projet NewB ?
- Formation fédérale : mission de l’informateur Paul Magnette prolongée

image
image

Qu'est-ce que le projet NewB ?

QUOI ?

Le projet NewB a jusque ce mercredi 27 novembre minuit pour récolter les 30 millions d’euros imposés par la Banque Nationale Belge (BNB).

Si l'objectif est atteint, celle-ci se prononcera sur l’octroi éventuel d’une licence bancaire à NewB.

Mais qu'est-ce que NewB ? Vous en avez brièvement entendu parler ces derniers temps sans vraiment comprendre ce que projet représente ?

On vous explique tout !

QUI ?

NewB est une coopérative belge qui travaille à la construction d’une banque éthique et durable au service d’une société respectueuse de la planète et des droits humains.

Elle se considère comme une banque citoyenne dont les clients sont également propriétaires. La volonté est que ces 'coopérateurs' participent réellement au processus de prise de décision.

COMMENT ?

Le projet NewB a vu le jour le 6 mai 2011, initié par 24 organisations non gouvernementales.

L'objectif ? Mettre sur pied une banque éthique, durable et transparente suite aux dérives qui ont provoqué la crise financière de 2008. Depuis, le projet a fait l'objet d'une évolution constante jusqu'à aujourd'hui, où dans sa dernière ligne droite, celle-ci doit récolter 30 millions d'euros en un mois pour peut-être bénéficier d'une licence bancaire.

Qui la soutient ? Chaque citoyen peut, s'il le souhaite, investir dans la banque (avec une part de 20 euros minimum). Quelques acteurs publics tels que finance.brussels, la Fondation Chimay Wartoise et l'ULB ont souscrit une part d'au moins 200.000 euros.

QUELLES CONSÉQUENCES ?

Ce soir à minuit, NewB sera fixée sur son sort.

Si la levée de fonds se déroule comme espéré et que la BNB et la Banque Centrale Européenne accordent la licence (décision attendue au plus tard le 24 février 2020), la coopérative sera en mesure de débuter ses activités bancaires dès l'été 2020.

Si la levée de fonds ne se déroule pas comme espéré, la coopérative s'est engagée à rembourser tous les coopérateurs dans un délai de trois jours.

Les paris sont lancés... !

Quoi qu'il en soit, notons que ce projet aura été la première initiative concrète visant la création d'une banque belge durable et indépendante en Belgique.

Formation fédérale : mission de l’informateur Paul Magnette prolongée

QUOI ?

La mission de l’informateur Paul Magnette a été prolongée jusqu’au 9 décembre, date à laquelle il fera un nouveau rapport au Roi, a indiqué lundi le Palais royal à l’issue d’un entretien entre le Roi et Magnette.

QUI ?

L’informateur Paul Magnette qui a appelé lundi les partis politiques à sortir de leur réflexion stratégique et de leur « zone de confort » pour s’engager dans la véritable formation d’un gouvernement fédéral.

« Il est maintenant plus que temps de réussir », a-t-il dit après son rapport au Roi, en rappelant que le gouvernement était tombé il y a presqu’un an.

image

QUELLES CONSÉQUENCES ?

Chaque jour qui passe sans gouvernement alourdit les conséquences d’une absence de gouvernement sur les finances publiques et la sécurité sociale. « Si nous devions subir un choc majeur, nous ne serions pas en état de réagir en l’absence de gouvernement de plein exercice », a averti M. Magnette.

L’informateur encourage les dix formations politiques toujours en lice à « répondre aux problèmes des hommes et femmes de ce pays » avant leurs préoccupations stratégiques. Il a d’ailleurs insisté sur la dimension fédérale de sa mission.

L’informateur œuvre à des convergences entre les partis sur une série de thèmes et s’est défendu d’avoir voulu exclure la N-VA. Il a établi une note articulée autour de huit chapitres : pacte national pour le plein-emploi et le bien-être au travail, soutien à l’esprit d’entreprise et à la productivité, transition durable, cohésion sociale, soutien aux politiques de santé et en faveur des personnes handicapées, sécurité (y compris la justice et la lutte contre le terrorisme), asile et migration et modernisation de l’État.

Le temps passant, les « partis se comprennent beaucoup mieux », soutient-il.

L’informateur poursuivra le travail sur sa note en l’approfondissant avec les différents partis et en rencontrant les responsables du Bureau du Plan, de la Banque nationale et de l’Institut des comptes nationaux. Il va également s’entretenir avec les dirigeants de la Société fédérale de participation et d’investissement pour évoquer avec eux les enjeux du Pacte national d’investissement stratégique initié sous la législature précédente. Le Pacte national d’investissement stratégique est une initiative de l’ex-Premier ministre Charles Michel annoncé en mars 2017. Ce pacte entend créer plus de croissance et d’emplois. Selon le Pacte, ce sont deux éléments essentiels pour protéger et consolider le modèle social belge. Le Pacte vise donc à accroître les investissements dans des secteurs importants de notre économie.

Dans le cadre de sa mission, M. Magnette a par ailleurs rencontré l’ambassadeur du Royaume-Uni pour aborder avec lui le Brexit et la question de l’immigration. Il veut éviter que ne se reproduisent des drames semblables à celui qui a coûté la vie à 39 personnes il y a quelques semaines en Grande Bretagne dans un camion qui avait transité par la Belgique.

L’informateur fera un nouveau rapport au Roi le 9 décembre.