Newsletter du 16 avril 2020

CIVIX News

Salut! Voici ce que tu dois savoir pour la semaine passée en 3:18 minutes

Voici la newsletter de CIVIX News. Ton moyen simple de comprendre l'actualité politique en Belgique. 📰

En bref :
- Conseil national de Sécurité du 15 avril : synthèse des mesures
- Coronavirus : l'OMS dans le viseur de Donald Trump

image

Conseil national de Sécurité du 15 avril : synthèse des mesures

image

Voici, en synthèse, les mesures prises par le Conseil national de Sécurité ce mercredi 15 avril :

Le confinement est prolongé jusqu’au 3 mai. C’est la situation dans les hôpitaux qui le requiert. La priorité reste d’alléger la charge des hôpitaux et seul un maintien des mesures permettra de libérer des lits.

Les écoles ne rouvriront pas ce lundi 20 avril. L’enseignement obligatoire devra attendre le mois de mai. La date précise de réouverture est attendue. L’objectif est de prendre une décision qui concernera tout le pays.

Aucun événement de masse n'aura lieu avant le 31 août 2020. Les festivals d’été sont donc annulés.

Certains commerces vont rouvrir ce lundi 20 avril : les magasins de bricolage et les pépinières/jardineries. Ceci car la très grande majorité des ventes des pépinières se fait habituellement à cette période (entre mars et mai).

Il pourra y avoir des visites dans les maisons de repos d'un membre de la famille (toujours la même personne, qui ne présente pas de symptôme).

Les forces de l'ordre continueront de faire respecter les mesures et de sanctionner le non-respect de celles-ci.

Le télétravail sera préconisé pendant encore un certain temps.

Le secteur de la construction reprendra dès ce lundi 20 avril.

Lorsque les mesures de distanciation sociale seront levées progressivement, les masques en tissu sont conseillés pour toute situation où un contact de moins d’un 1,5 mètre est nécessaire et dans les endroits où il y aura beaucoup de monde (par exemple dans les transports en commun, supermarchés,…).

La Belgique dispose d’une stratégie claire pour les masques, élément d’une grande importance pour entamer le déconfinement. Le GEES, le groupe d'experts en charge de l'exit strategy (le déconfinement) doit remettre un rapport mercredi prochain. Ce rapport sera déterminant pour le Conseil national de Sécurité du vendredi 24 avril.


Coronavirus : l'OMS dans le viseur de Donald Trump

QUOI ?

Donald Trump a annoncé mardi dernier la suspension de la contribution des États-Unis à l'Organisation mondiale de la santé (OMS). En attendant, le locataire de la Maison Blanche soutient qu’une étude est menée pour “examiner le rôle de l'OMS dans la mauvaise gestion et la dissimulation de la propagation du coronavirus”.

QUI ?

L’OMS est l’agence spécialisée de l'Organisation des Nations unies (ONU) pour la santé publique. Sa création remonte à 1948. Son siège se situe dans le canton de Genève, en Suisse.

Son rôle est de diriger et de coordonner la santé mondiale au sein du système des Nations Unies. Elle compte 194 états membres

Ses principaux domaines d’activités sont les suivants : classification et codification de toutes les maladies, assistance sanitaire dans les pays les moins développés, recherche scientifique, sensibilisation via diverses campagnes, renfort de systèmes de santé via une aide technique et logistique, surveillance et réponses aux crises sanitaires mondiales comme celle du Covid-19, …

image

COMMENT ?

L’agence onusienne fut beaucoup critiquée ces derniers temps par l’administration de Trump en raison de sa “mauvaise gestion” de la pandémie. Cela se traduit, selon le président américain, par le fait qu’elle aurait diffusé de fausses informations, commis des erreurs et suivi les chiffres donnés par la Chine. Il dénonce en particulier des prises de position trop favorables à Pékin.

QUELLES CONSÉQUENCES ?

Cette décision va avoir des répercussions mondiales et réduira les moyens d'action de l'organisation onusienne.

En effet, les États-Unis sont le plus grand donateur de l'OMS et ont consacré, en 2019, plus de 400 millions de dollars à l'organisation, soit environ 15% de son budget.