Newsletter du 26 février 2020

CIVIX News

Salut! Voici ce que tu dois savoir pour la semaine passée en 3:06 minutes

Voici la newsletter de CIVIX News. Ton moyen simple de comprendre l'actualité politique en Belgique. 📰

En bref :
- JPJ, Forum des Jeunes & EYP: 3 organisations pour devenir un citoyen actif
- La mission de Patrick Dewael et Sabine Laruelle

image
image

Démocratie participative & citoyens actifs: Qu’est-ce qui existe ?

CIVIX te présente différentes organisations et ASBL, politiquement neutres et non partisanes, qui portent une mission alignée à la nôtre : Fournir aux jeunes citoyens les outils et connaissances requises pour les aider à devenir des citoyens actifs et informés afin de redynamiser notre démocratie.

Jeugd Parlement Jeunesse

Le Jeugd Parlement Jeunesse organise chaque année une simulation d’une session parlementaire. Celle-ci a lieu au Sénat durant 5 jours et rassemble des jeunes âgés de 18 à 25 ans pour débattre et élaborer un projet de loi. Il s’agit également d’un rapprochement des communautés linguistiques du pays, de faire connaitre le système parlementaire belge et constitue également un espace de rencontre interculturel et de débat. La 12e édition a débuté ce dimanche 23 février.

Forum des Jeunes

Le Forum des Jeunes, anciennement appelé « Conseil de la Jeunesse » , organise divers événements rassemblant des jeunes, des experts ainsi que des politiciens autour de sujet tel que les obstacles des jeunes à trouver de l’emploi. Le prochain événement aura lieu le 29 février.

Les enseignants d’écoles secondaires ainsi que les Organisations de jeunesse et Maison de Jeunes peuvent également faire appel au Forum des Jeunes afin d’animer un atelier pédagogique ludique. Ceux-ci ont la forme de « jeux » et ont pour but de faire interagir un groupe de 20 à 30 élèves ou animés sur des sujets tels que la citoyenneté, la communication politique ou encore l’égalité des genres. Depuis le 1er janvier 2020, 400 élèves du 3e degrés du secondaire ont pu bénéficier de 50 heures d’animation citoyenne.

Des consultations sont également menées par des jeunes. Il s’agit de sondages et enquêtes que les jeunes mènent dans les écoles et lors de différents événements citoyens sur les sujets qui leur tiennent à cœur. La dernière consultation concernait le rapport entre les jeunes et la police.

Le Parlement Européen de la Jeunesse (EYP - « European Youth Parliament »)

L’EYP est une organisation internationale de jeunes âgés de 16 à 25 ans qui les rassemble autour de problématiques européennes. Des conférences sont organisées annuellement tant au niveau régional que national où les participants prennent un rôle de délégué d’un pays attribué. Un atelier « Understanding Europe » est également proposé aux écoles. Cet atelier permet aux élèves de comprendre les aspects fondamentaux du fonctionnement de l’Union Européenne ainsi que de renforcer leur implication en politique.


La mission de Patrick Dewael et Sabine Laruelle

QUOI ?

Mercredi passé, le Roi a confié une nouvelle mission à Sabine Laruelle, la présidente du Sénat et Patrick Dewael, le président de la Chambre.

Mais que vont-ils faire ? Consulter les partis.

C’est ce qui leur est officiellement demandé par le Roi. Selon le communiqué du Palais, ils sont chargés de "prendre les contacts politiques nécessaires permettant la mise en place d’un gouvernement de plein exercice". C’est une mission très large et peu cadrée. Mais ils ne vont bien sûr pas tout reprendre à zéro.

COMMENT ?

M. Dewael et Mme Laruelle sont les sixièmes chargés de mission royale depuis les élections du 26 mai.

Rappel : cela avait commencé avec le tandem Didier Reynders (MR) – Johan Vande Lanotte (SP.A), suivi du duo Rudy Demotte (PS) – Geert Bourgeois (N-VA). Ces derniers avaient passé la main à Paul Magnette (PS), suivi par après par le couple Georges-Louis Bouchez (MR) – Joachim Coens (CD&V).

Ces derniers furent relevés par Koen Geens (CD&V) qui a donné sa démission il y a deux semaines.

image

QUELLES CONSÉQUENCES ?

Cette mission n'a pas de titre, comme celle de Koen Geens. Les deux missionnaires ne sont donc pas informateurs, ce qui peut témoigner de l’ampleur du blocage au niveau fédéral.

Il se dit que Patrick Dewael (VLD) et Sabine Laruelle (MR), présidents de la Chambre et du Sénat, auraient quasiment fini un premier tour d’entretiens avec les présidents des partis.

Ils feront rapport au Roi au plus tard le 9 mars.